CELEBRATION À L’OCCASION DU 20e ANNIVERSAIRE DE L’ANNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES

INTRODUCTION : La journée internationale des femmes est presque terminée. C’est dans la prière que nous voulons exprimer notre solidarité envers celles pour qui la quête de justice est un combat sans fin.

 

Explication du thème DU PAIN ET DES ROSES

 

DU PAIN : pour rappeler que sortir les femmes de la pauvreté, c’est faire en sorte qu’elles n’aient plus faim, qu’elles aient un travail qui leur permet de satisfaire leurs besoins essentiels et ceux de leurs enfants.

 

DES ROSES : pour rappeler que les femmes ont le droit, comme personnes humaines, de développer une qualité de vie respectueuse de leur dignité.

 

CHANT : Pain pour notre terre

Richard Vidal   (voir no 66 L’autre Parole page 37)

 

38

PSAUME 12. Supplication dans les soucis quotidiens

 

Ant. Seigneur, je m’appuie sur ton amour.

 

Est-il possible, Seigneur, que tu m’oublies,

que tu me caches ton visage ?

Combien de temps durera ma peine ?

L’angoisse qui étreint mon coeur tout le jour

aura-t-elle raison de moi ?

 

Tourne ton regard vers moi, Seigneur mon Dieu.

Réponds-moi ! Donne ia lumière à mes yeux,

garde-moi du sommeil de la mort ;

que l’espérance en moi soit plus forte

que la tristesse.

 

Seigneur, je m’appuie sur ton amour,

que mon coeur goûte la joie de ton salut.

Je chanterai ton nom pour le bien que tu m’as fait.

 

LECTURE DE L’ÉPÎTRE DE L’ASSOCIATION DES RELIGIEUSES POUR LA PROMOTION DES FEMMES, AUX SOEURS DE LA COMMUNAUTÉ DE

 

Jésus a dit : « Des pauvres, vous en aurez toujours parmi vous ». Il a dit aussi : ‘Tout ce que vous ferez au plus petit des miens, c’est à moi aussi que vous le ferez ».

 

Nous de l’Association des religieuses engagées à la promotion des femmes, nous nous laissons questionner par !as attitudes, les paroles eî les gestes clé Jésus envers Ses femmes de son temps, i ! a redressé la femme courbée, il a consolé la veuve de Naïm, S ! a louange !a veuve qui donnait de son nécessaire, II n’a pas condamné la femme adultère, Il a accueilli l’amour de Marie-Madeleine, i ! a associé la femme de Samarie à sa mission prophétique, il a envoyé des femmes annoncer la Bonne Nouvelle de sa Résurrection.

 

En contemplant Jésus, nous nous tournons vers Ses femmes de notre société aux prises avec diverses formes de pauvreté. Comme religieuses, fidèles au charisme de notre congrégation, pouvons-nous demeurer indifférentes aux injustices dont sont victimes tant de femmes dans !e monde, y compris au Québec.

 

Nous sommes invitées, Soeurs bien-aimées, à manifester notre solidarité, en appuyant les revendications légitimes des femmes pauvres, d’abord par notre prière et par l’intérêt qua nous porterons à leur grande marche de dix jours, aussi par noire participationactive, dans la mesure du possible, au rassemblement du 4 juin devant le Parlement de Québec.

 

Soutenues par l’Esprit Saint, vivons ensemble cette page d’évangile pour notre temps et acclamons le Seigneur qui nous associe à son oeuvre de libération.

 

ACCLAMATION :

 

Alléluia ! V7 L’esprit de Dieu repose sur moi. Il m’a envoyée porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Alléluia !

 

LE CANTIQUE DE MARIE

 

Ant. Heureuses les personnes qui mettent leur confiance dans le Seigneur !

 

MAGNIFICAT : (parole et musique : Robert Lebel)

 

Magnificat ! Magnificat ! Mon coeur exulte d’allégresse, (bis)

 

II s’est penché sur son humble servante

Désormais l’on me dira bienheureuse

Le Seigneur fit pour moi des merveilles

Saint est son nom

 

Son amour se répand d’âge en âge

Sur tous ceux qui le craignent

il déploie l’élan de sa force

II disperse les superbes

 

II renverse les grands de leurs trônes

II élève les humbles

II remplit le coeur de ses pauvres

Et déjoue la main des riches

 

II relève Israël et nos pères

Car il tient ses promesses

II bénit Abraham et sa race

À jamais dans sa tendresse

 

INTERCESSION : Dans la confiance, présentons nos demandes au Seigneur.

 

1. Seigneur, aide-nous à voir les enjeux présents au coeur de situations sociales que vivent tes femmes et à sortir de nos sécurités et de notre confort, (silence)

 

2. Seigneur, aide-nous à appuyer les femmes qui luttent pour garder leur dignité malgré les situations d’oppression qu’elles vivent, (silence)

 

3. Seigneur, aide-nous à avoir un parti-pris pour toutes ces femmes courageuses qui, dans la lignée de nos mères et de nos fondatrices, travaillent à la transformation de la société et de l’Église pour ta plus grande gloire, (silence)

 

NOTRE PÈRE Proche, mais tout autre, fais-toi connaître encore aujourd’hui Dieu de tendresse à travers nos gestes de service.

 

Fais venir ton règne de communion à travers nos luttes pour la promotion des femmes.

 

Réalise ta volonté de vie à travers nos gestes d’attention et de partage avec celles et ceux que tu nous confies à aimer.

 

Donne-nous le pain dont nous avons besoin et apprends-nous à le rompre avec d’autres dans la joie.

 

Pardonne-nous et continue à espérer dans ce que nous sommes comme nous espérons aussi les unes dans les autres.

 

Ne permets pas que l’égoïsme ou la désespérance nous désolidarise de ton projet, mais délivre-nous de tout ce qui n’est pas justice, vérité et authenticité, nous te le demandons pour aujourd’hui et pour les jours qui viennent. AMEN

 

ORAISON : Père de bonté et de miséricorde, compatissant pour tes enfants malheureux, viens en aide à toutes ces femmes victimes de l’injustice humaine et sociale, que la pauvreté matérielle, affective et spirituelle conduit au bord du désespoir. Que nos gestes concrets de solidarité et de partage leur fassent ressentir ta présence et ta tendresse. Nous te le demandons par Marie, mère de Jésus et notre mère. Amen !

 

BÉNISSONS LE SEIGNEUR / NOUS RENDONS GRÂCE À DIEU

 

L’Association des religieuses pour la promotion des femmes

Edith Biais, ssj, Pierrette Couture, ses/, Myriam P. Pelletier, scq, Monique Massé, se/m