Groupes

...

Bonne Nouv'ailes

« Bonne Nouv'ailes », c'est d'abord la joie : nous portons bien notre nom. La joie et la chaleur de l'amitié, un lieu de compréhension et d'écoute, de rires et de recueillements, un lieu de partage et d'entraide. Partage de nos expériences, de nos révoltes et de nos interrogations : chaque question est mise en commun, chaque besoin devient le besoin de toutes.

Deborah

Depuis 1997,  une cellule de femmes chrétiennes et féministes, un collectif de réflexion de sensibilisation et de militance est présent dans l’Outaouais.  Ce groupe issu du milieu universitaire regroupe des femmes au sein de l’Église qui ont le goût

Houlda

Fidèles à notre goût pour les grandes marées, nous avons cherché un nom qui parlerait à la fois de la mer et de la Bible. C'est ainsi que nous avons vu surgir, sur un lointain rivage, le profil d'une prophétesse jusqu'alors noyée dans le patriarcat : Houlda. Nous avons donc jeté nos amarres désignatrices de son côté.

Qui est Houlda ?

Marie-Guyart

En 1996, après la célébration du 20e anniversaire de L'autre Parole, sept femmes de Québec se rencontrent pour mettre sur pied un nouveau groupe. Très rapidement, l'appellation 'Marie-Guyart-de -l'Incarnation' nous apparaît incontournable. Sans Marie de l'Incarnation et ses compagnes, la petite colonie de Nouvelle-France, fondée en 1608, n'aurait pu tenir le coup, ce qui a fait dire à Louis Lemieux, du journal Le Soleil : 'Le grand homme de la Nouvelle-France est une femme'.

Myriam

En choisissant le nom de Myriam pour identifier notre groupe, nous avons souhaité rendre hommage à une héroïne dont la mémoire s'est trouvée obscurcie et presque occultée par la gloire de ses frères, Moïse et Aaron, puisqu'il faut les nommer. Le livre de l'Exode (Exode 15, 20-21) en parle comme d'une prophétesse entraînant à sa suite les femmes d'Israël dans une danse et un chant de louange à Yahvé après le passage à pied de la mer Rouge et la noyade de l'armée du Pharaon. Le cantique dit de Moïse, c'est aussi le sien.

Phoebé

Notre groupe s'est donné un nom : celui d'une femme. Avant de vous le livrer, laissez-nous vous dire que nous l'avons trouvé à une époque qui nous inspire tout particulièrement, celle des premières communautés chrétiennes. Cette époque est à la source du christianisme et elle nous rejoint car les ekklèsia d'alors étaient constituées de baptisés égaux et égales, vivant en communion et travaillant à faire advenir le Royaume selon les dons que chacune et chacun avaient reçus. Chaque ekklèsia était autonome et avait ses caractéristiques propres. Les décisions revenaient à la communauté.

Vasthi

Au sein de L'autre Parole, le groupe Vasthi représente,un des pôles montréalais de la Collective. Le nom qu'il s'est donné lui vient du nom de la première épouse d'Assuérus. On trouve son histoire au premier chapitre du livre d'Esther dans la Bible qui raconte qu'à l'issue d'une série de banquets où Assuérus voulut faire montre de la beauté de son épouse au peuple et aux grands de sa cour, il donna ordre que Vasthi se présente. Mais Vasthi refusa de venir selon l'ordre du roi n'acceptant pas de se prêter au jeu d'une démonstration où elle ferait figure d'objet.