CREDO (dans la revue 29 de l'autre Parole)

CREDO

Je crois

en le Source de la vie

qui jaillit de reconnaissance des origines

qui circule dans les êtres vivants

comme le sang dans les veines

qui coule en toute gratuité

comme le sang menstruel des femmes

qui se répand en toute générosité

en arrachant les obstacles

comme le sang d'une vie donnée

 

Je crois

en la Communication de la vie

comme è travers le souffle de la respiration

l'halètement de l'accouchement

et le soupir du mourant

comme dans le lien efficace de la parole

et les ondes énergisantes de l'amour

 

Je crois en la Vie

qui est Plénitude

Don, Pardon

et Abandon

 

Je crois en la force de la Vie

comme au tumulte du torrent

 

Je crois à l'amour qui unit les femmes et les hommes

dans la quête d'une humanité nouvelle

 

Je crois en l'utopie féministe

qui nous permet de dire autrement la divinité:

dans toute sa tendresse, c'est-à-dire Dieu et Déesse

 

Je vais à Dieu dans la sororité

j'y suis amenée par toutes les autres,

ces autres femmes, mères de la chair

et de l'intemporel

Béni sois-tu, bénies sommes-nous

femmes de joie, femmes de foi !

 

Je crois en un Dieu vivant, qui m'aime

dont je suis la fille rendue digne, autonome

et sauvée par lui

avec qui j'ai un rendez-vous pour l'éternité

 

Je crois en un Dieu d'amour

avec qui je peux communiquer

et que je peux servir en aimant les autres

 

Je crois en l'Esprit qui est amour

qui nous rassemble au-delà de nos différences

 

Je crois en l'Eglise de Jésus-Christ

où hommes et femmes sont égaux

 

Je crois que chacune de nous

et chaque femme partout dans le monde

est un lieu de révélation de Dieu-mère libératrice

 

Je crois que chacune

est une incarnation de Jésus ressuscité

et qu'è ce titre, chacune

est solidaire et responsable

de la clameur des femmes

pour le respect de leur dignité et de leur égalité

 

Je crois que chacune

est Parole inspirée et mise en mouvement de libération

par la Yuan" ou Esprit de Dieu

 

Je crois qu'ensemble, nous sommes aussi l'Église

 

Je crois qu'un jour nous surgirons de notre chair de femme

et nous vivrons dès ici-bas et pour l'éternité

égales et respectées

 

Je crois aux femmes "sujettes" de leur propre histoire

lorsqu'elles ont réussi à exorciser l'image

"chosifiante" ou "objectivante"

qu'un autre leur avait imaginée

 

Je crois aux femmes subversives;

par leur corps, leur langage, leur pensée, leur être,

elles désinstallent l'autre

 

Je crois aux femmes qui cheminent

pour se réapproprier leur territoire intime,

trilogie où s'imbriquent sang, cycle et fécondité

 

Je crois aux femmes qui apprivoisent leur rythme-femme

et osent proclamer leur désir

 

Je crois aux femmes qui, au mitan de leur âge,

luttent avec l'énergie du désespoir

pour acquérir une parcelle de liberté

De libertés qui pour nous,

femmes scolarisées et souvent intellectuelles,

semblent presque désuètes, d'une autre époque