DIRE DIEUE À TRAVERS L'EAU (dans le numéro 40 de l'autre Parole)

Psaume 1

 

DIRE DIEUE À TRAVERS L'EAU

 

Ô source de vie

 

Belle eau, source inépuisable d'énergie,

mon âme en détresse contemple ton image brouillée.

 

Le miroir de mon féminisme m'a fait me reconnaître en toi; depuis je balbutie.

Ma part de toi ne sait comment être nommée dans ta divinité.

 

Pourtant, quand j'en trace les contours, la fraîcheur qui émane de notre image commune

me vivifie et

 

Quand je m'abreuve à ton eau, je reconnais en moi un reflet de ton éclat.

 

Ô source bénéfique, tout doucement, tout doucement, je te nomme, à ma manière,

 

Ma soeur divine eau de vie

 

DIRE DIEU À TRAVERS LA TERRE

 

Terre matrice, ta générosité me réchauffe. Je t'en remercie.

 

Terre amie, que ta patience et ton endurance ne soient plus érodées par les agression des humains. Naguère tu les protégeais, aujourd'hui ils te blessent parce qu'ils sont devenus puissants, je t'en demande pardon.

 

Terre mystère, garde les femmes, toutes neuves dans l'exercice de leur liberté, de l'incommensurable orgueil qui a parsemé les routes des hommes. Je t'en saurai gré. Terre épuisée, terre déçue, que, pour toutes et chacune de nous, l'espérance guide nos pas durant notre éphémère voyage dans ton sein. Je te louange.

 

Judith Du four