CREDO (dans la revue 42)

 

 

(Fragment)

Je crois en Jésus-Christ qui avait raison disant "qu'individu isolé,

il ne pouvait rien faire".

 

Exactement comme nous, il travaillait à la transformation

de tous les états de choses et il y laissa sa vie.

 

C'est à son échelle que je mesure l'atrophie de notre intelligence,

l'asphyxie de notre imagination et l'inutilité de nos efforts,

parce que nous ne vivons pas comme il vivait.

 

J'ai peur quotidiennement qu'il soit mort pour rien,

parce qu'il est enfoui dans nos églises,

parce que nous avons trahi sa révolution

par soumission et par peur en face des autorités.

 

Dorothée Sôlle