No. 125 - Une autre parole sur Marie

 

Toute une revue consacrée à Marie ! Un numéro passionnant qui essaie de faire la part des choses tout en cherchant à instaurer et à revendiquer une parole « autre » sur Marie. D’un côté, il laisse place aux articles qui nous parlent de la Marie institutionnalisée par les Pères de l’Église, celle à qui l'on rend un culte (Flore Dupriez); par les papes : la Mère glorifiée, exaltée, la Vierge perpétuelle au cœur et à l’âme immaculée, la femme passive, soumise, le modèle choisi pour les femmes (Louise Melançon);  la Marie statufiée, imagée par l’art, telle que forgée par le patriarcat qui voulait maintenir les femmes sous son joug (Marie Gratton); la Marie qui ne cesse d’apparaître, à travers tous les continents, pour ramener les fidèles vers l’Église de son Fils, jouant même un rôle de Médiatrice avec son Fils pour le salut (Aïda Tambourgi).

D’un autre côté, les articles qui la présentent comme la simple femme juive, la mère, l’épouse, la femme ignorée, oubliée, celle qui a partagé le sort de toutes les femmes (Odette Mainville); celle dont l’humanité et la sexualité ont été gommées, la « Super femme » conçue par l’Église patriarcale et inaccessible aux femmes. (Marie-Josée Riendeau); celle qui pourrait nous entraîner à sa suite à revendiquer le statut de disciples de Jésus de Nazareth (Margo Gravel-Provencher).

Bien sûr, il a bien fallu commencer par expliquer la notion de virginité dans l’Ancien Testament, étudier son impact sur la société juive et les sociétés voisines de l’époque (Micheline Gagnon). Enfin, nous avons aussi un article d’une féministe radicale qui témoigne de sa relation spirituelle et personnelle à Marie  (Denise Couture).

Il va sans dire que la critique féministe de l’image traditionnelle de Marie filtre à travers la majorité des articles. Si, à la fin de la lecture de cette revue, vous découvrez un visage « autre » de la Marie élevée sur un piédestal par l’Église institutionnelle, qui ne cesse de vouloir garder une main mise sur les femmes, c’est que la recherche entreprise par les auteures aurait atteint son objectif de replacer Marie, femme parmi les femmes, en tout semblable à nous.

Pour clôturer ce numéro, le Billet et le Saviez-vous que... sont toujours au rendez-vous.

Bonne lecture