No. 139 - À pleine tête dans l'été!

J’écris ces lignes en juin, le ciel est partiellement nuageux, le mercure n’est qu’à 18 degrés… Le bon côté des choses de ce printemps gris, plutôt froid et pluvieux, la nature est florissante. L’été sera officiellement là dans moins de huit jours. Le soleil finira bien par réchauffer nos corps et nos cœurs. En attendant la canicule, voici quelques suggestions de lecture.

Nos collaboratrices ont lu pour vous des livres, une revue, des essais marquants et des analyses féministes sur des problématiques diverses. Ainsi, même en cette période estivale, nous trouvons important d’attirer votre attention sur le tome V d’« une somme d’informations sur les femmes » au Québec tant dans l’Église que dans la société. Écrit sous la direction de Denise Veillette, il présente 25 ans d’histoire des représentantes diocésaines à la condition des femmes. La question du genre est décortiquée dans un numéro de Parvis disponible sur Internet. Vous ferez également un retour sur le film Hannah Arendt, cette grande intellectuelle, et les réflexions qu’il suscite sur la banalité du mal dans nos vies d’aujourd’hui. Une analyse féministe du printemps érable signale non seulement les difficultés des jeunes femmes dans la lutte avec leurs compagnons, mais aussi l’effacement de la présence des femmes dans ces luttes par les médias. Par ailleurs, bonne nouvelle, elles ont découvert la force de la solidarité et des groupes non mixtes.

Pour celles qui courent après leur temps, pour celles dont les agendas sont toujours trop pleins, un cheminement autre est proposé dans le livre de Christine Lemaire. Enfin, nous vous proposons le dernier roman de Elizabeth Gilbert, L’empreinte de toute chose qui raconte la vie d’une scientifique du 19e siècle et une biographie de Wiera Gran, une survivante du ghetto de Varsovie.

Bonne lecture!

 

Monique Hamelin

Comité de rédaction