Témoignage

Ma première rencontre avec Yvette demeure importante. C’est sans doute ce qui fait que je suis avec L’autre Parole aujourd’hui. Dans la revue à laquelle j’étais abonnée,  une invitation avait été faite aux personnes intéressées à assister à une célébration pascale chez les sœurs de la Charité à Montréal. Même si je ne connaissais personne du groupe, j’ai décidé d’y aller. C’est là que j’ai rencontré Yvette.  Son accueil, sa gentillesse ont été déterminants. Je me suis sentie touchée par cet accueil et interpellée.

  Par la suite,  il y a eu la grande célébration du 20e anniversaire. Encore une fois j’ai perçu chez Yvette (et d’autres aussi, il faut le dire), une ouverture à l’autre et une pensée qui me rejoignaient profondément. Ma mère est décédée à cette période. C’est une femme qui m’avait transmis jusqu’alors une pensée féministe qui questionne ainsi qu’une foi profonde. .J’ai eu l’impression qu’il y aurait alors une suite. C’est Yvette qui a poursuivi à sa façon et sans doute à son insu, ce rôle depuis le décès de ma mère. Merci Yvette pour ton accueil, tes réflexions qui font avancer et ta grande sagesse !.

 Aussi ce soir, on veut t’offrir ce chant, une de nos compositions pour exprimer ce que nous ressentons pour toi !