BIOGRAPHIE D’UNE GRANDE DAME DE LA LITTÉRATURE Gabrielle Roy — Une vie

BIOGRAPHIE D’UNE GRANDE DAME DE LA LITTÉRATURE Gabrielle Roy Une vie

François Ricard.

Les Éditions du Boréal, 1996.

 

Estil possible de découvrir la femme derrière le mythe ? Est-il possible d’aimer autant la femme que nous présente Ricard que celle que nous a donnée Gabrielle Roy ? Car Gabrielle Roy a choisi de nous laisser voir, entendre, sentir une construction littéraire de sa vie, surtout dans son autobiographie.

 

Dans son oeuvre, Ricard fait vivre un grand personnage au fil des ans et des pages. C’est une grande dame de la littérature avec les forces et les faiblesses propres à quiconque cherche à s’affirmer et lutte pour un projet aussi exigeant que celui de la création littéraire. Vous dévorerez cette brique de plus de 600 pages et vous aurez encore le goût de relire certaines des oeuvres de Gabrielle Roy et même d’en découvrir de nouvelles. Ainsi peu connaissent, de cette journaliste de reportages, les écrits qui, pourtant, ont servi de trame de fond à ses romans. Elle fut une pionnière, note Ricard, en libérant le journalisme féminin. Elle a côtoyé Judith Jasmin.

 

D’autres découvertes surprenantes vous attendent sur ce que fut la vie dans l’Ouest canadien pour une canadienne française née au début du siècle (1909). Que ce soit le rôle politique de l’Église, sa volonté de peupler le Manitoba de catholiques francophones ou la diversité de la vie culturelle française, Ricard brise plusieurs stéréotypes.

 

Pour Ricard, Gabrielle Roy a vécu pour écrire et écrit pour vivre. Sa disponibilité totale à l’écriture l’amena à refuser toutes les préoccupations matérielles. Il lui a donc fallu trouver au cours de son existence des gens prêts à assumer pour elle les exigences de la quotidienneté. Il semblerait qu’il y a toujours eu quelqu’un ou quelqu’une pour occuper de telles fonctions. Ricard fut l’un de ceux-là vers la fin de la vie de Gabrielle Roy.

 

Si des hommes et surtout des femmes semblent avoir accepté de prendre du service auprès de la romancière, au delà de l’oeuvre, il ne semble pas qu’il y ait des témoignages sur l’impact de la romancière dans leur vie. Est-ce dû à l’auteur, est-ce la

 

conséquence des choix de cette femme qui se consacrait d’abord à l’écriture et occasionnellement à ses relations ? C’est difficile à dire. Ricard demeure ambigu sur sa relation avec Gabrielle Roy.

 

Cette auteure est un phénomène à part dans notre littérature. Ricard nous permet d’entrevoir sa lutte constante pour qu’advienne l’écrit.

 

MARIE-ROSE MAJELLA, VASTHI