DES ATTENTES DE FEMMES

DES ATTENTES DE FEMMES

 

Judith Dufour- Vasthi

 

A l’occasion du synode romain de 1987, des femmes ont présenté des mémoires à

la délégation de la Conférence des évêques catholiques du Canada.

 

« Dans les faits, (disent-elles) l’Eglise ne reconnaît pas, ne manifeste pas l’égalité de l’homme et de la femme »1

 

et pourtant

 

« … comme pratiquantes, chargées de responsabilités, bénévoles, (les femmes) y figurent plus nombreuses que les hommes (cf. données concernant la pratique religieuse, le bénévolat et les mouvements d’Action catholique dans l’Église) » 2

 

Dans ces mémoires, on recommande

 

– timidement : « Que l’Église continue d’intervenir clairement et courageusement contre les injustices dont les femmes sont l’objet dans la société »3

 

– contextuellement : « Pourquoi des épouses de diacres qui ont complété leur formation et qui sont prêtes à accepter un mandat de service dans l’Église ne recevraient- elles pas l’ordre du diaconat 2

 

– dans une recherche d’action positive : Que l’Eglise pose un geste symbolique d’envergure qui constituerait une forme d’amende honorable envers les femmes, comme elle l’a fait pour Galilée et, plus près de nous au Québec, à l’égard des Patriotes de1837 puisqu’elle vient d’accepter que leurs cendres soient déposées en cimetière catholique ».1

 

Et « c’est au nom de Jésus-Christ, de sa mission, de sa fidélité à l’Évangile, de sa crédibilité dans le monde d’aujourd’hui » 1 que toutes elles continuent inlassablement de frapper à la porte d’une institution dont elles représentent le nombre, la ferveur et le prophétisme ! Elles en sont ainsi l’âme !

 

Sans bras pour donner la bénédiction Urbi et Orbil

Sans doigts pour porter l’améthyste !

Sans voix pour parler au nom de l’Eglise dans le monde !

 

Pour redonner un corps aux femmes de l’Eglise catholique romaine, peut-être pourrions-nous nous associer à ce souhait de l’un des mémoires : « Que l’Eglise universelle utilise davantage les services des théologiennes féministes qui ont des choses à dire dans les débats de notre temps ».3

 

Que celles et ceux qui veulent entendre, entendent !

 

1 Femmes en Église NON ( Notre-Dame-des-Neiges). L’Église doit se réconcilier avec les femmes.

2 Comité diocésain sur la condition des femmes de l’Église de Montréal, Les laïcs/qués dans l’Église au lendemain de Vatican II.

3 Le Mouvement des femmes chrétiennes, Fédération de Montréal, Les laïcs dans l’Église au lendemain de Vatican II.