Des femmes parmi les apôtres :2000 ans d’histoire occultée,

Des femmes parmi les apôtres :2000 ans d’histoire occultée,

 

Montréal-Québec, Fides etMusée de la civilisation, 1998.

Catherine Barry

 

Les apôtres de Jésus auraient été au nombre de dix-neuf et non pas de douze.

Douze hommes…et sept femmes. Une révélation qui vient remettre en question

l’histoire officielle des premières communautés chrétiennes.

 

Au lendemain de la Deuxième guerre mondiale, en 1945, des paysans égyptiens déterrent une jarre contenant des manuscrits sur papyrus. Ces textes écrits en copte datent du IVe siècle. Ils sont aujourd’hui traduits et étudiés par une équipe de chercheurs de l’Université Laval dont fait partie Catherine Barry.

 

L’intérêt de ces précieux documents tient à leur contenu religieux que l’on appelle gnostique. Les femmes gnostiques baptisaient et prêchaient. Des textes permettent d’identifier parmi les apôtres plusieurs femmes, dont Marie-Madeleine. À l’heure où l’on discute de l’intégration des femmes au clergé, réalité à laquelle l’Église catholique s’oppose toujours, la traduction des manuscrits coptes nous éclaire sur une histoire qui a trop longtemps été occultée par l’Église officielle.

 

Des femmes parmi /es apôtres : 2000 ans d’histoire occultée, un document passionnant qui bouscule totalement notre vision des débuts de l’histoire du christianisme.

 

Professionnelle de recherche à la Faculté de théologie de l’Université Laval dans la ville de Québec, Catherine Barry publie ce petit bijou de 50 pages dans la collection « Les grandes conférences  » des éditions Fides. Elle a également publié La sagesse de Jésus-Christ, le vingtième volume de la collection « Bibliothèque copte de Nag Hammadi de l’Université Laval. »

 

AGATHE LAFORTUNE, VASTHI