La Christa aujourd’hui

À mon avis, la Christa se comprend à partir des femmes qui ont façonné l’histoire du féminisme chrétien. La Christa se traduit également à travers nos différences culturelles, économiques, politiques et religieuses. La Christa se conçoit aussi à travers la diversité de ce que nous sommes pour nous-mêmes par rapport à nous mêmes. J’estime qu’il faut tenir compte de ce que la Christa réveille en nous de bonté, de souffrance, d’audace, de témérité, pour une meilleure appropriation de ce que nous sommes et de ce qu’elle est comme en tant qu’extérieur à nous. Mais, pour cet atelier, nous la considérerons, comme étant à l’intérieur de nous l’incarnation de la parole qui émerge et libère notre identité de femme chrétienne.

 

Aujourd’hui,

Parce que son verbe s’est incarné, s’incarne et s’incarnera à même l’ambiguïté de notre langage, la diversité de nos expériences et l’unicité de notre féminisme chrétien.

 

Je crois que la Christa n’a pas qu’une parole, qu’un visage, qu’une culture, qu’une interprétation.

 

Aujourd’hui,

Parce que la Christa s’est incarnée à même notre histoire personnelle et celle de nos grands-mères, de nos mères et de nos filles.

 

Je crois qu’elle est une parole vivante qui s’affranchit des chaînes du patriarcat à chaque moment de notre histoire de femmes chrétiennes.

 

Car la Christa est de tous les temps, de toutes les époques et de tous les lieux.

 

Aujourd’hui,

Parce que là où je suis elle est présence, là où elle est je voudrais être.

 

Je crois que la Christa est une évidence innommable et insaisissable agissant au cœur de notre spécificité de femme et au coeur de notre christianisme.

 

En effet, la Christa peine avec nous, jubile avec nous, pleure avec nous, jouit avec nous.

 

Aujourd’hui,

Parce que la Christa est vie, mouvement, respiration, battement de coeur, marche, dépassement, malgré nos périodes de stagnation.

 

Je crois que la Christa s’est définie, se définit et se définira à travers chacune de nous, telles que nous avons été, telles que nous sommes et telles que nous serons individuellement et collectivement.

 

Aujourd’hui,

Parce que nous avons choisi de nous rassembler en ekklèsia pour trouver des pistes de réflexion et d’échange afin de reconnaître la Christa à partir de nos vies.

 

Je crois, qu’elle s’est révélée, se révèle et se révélera en cette fin de semaine, avec compréhension, à notre compréhension, pour notre compréhension.