MON CORPS SE TRANSFORME

MON CORPS SE TRANSFORME

 

 

Nous femmes, nous avons très rarement pris la parole en parlant de notre corps. En théologie ce sujet est d’ailleurs plus que tabou … Et pourtant ! Pourquoi se taire face à  une réalité aussi naturelle que celle de notre corps ? Ne vivons-nous pas jour après jour avec lui, ne nous permet-il pas d’avoir le contact permanent avec notre environnement ?

 

Je vais vous parler un peu de mon corps qui à   chaque jour change de forme, qui s’élargit pour laisser de la place à l’enfant qui grandit en moi, ..

 

Bien longtemps et aujourd’hui encore, la femme enceinte était regardée d’un oeil noir … comme si le démon était entré en elle … Pourquoi ne pas comprendre une grossesse comme étant le signe de l’amour d’une femme et d’un homme, de l’amour d’un groupe de personnes, de l’humanité … et surtout de Dieu lui-même ! La venue d’un enfant est le signe d’une espérance à construire, mais aussi d’une réalité qui est déjà là ! Une naissance c’est un cri, c’est un « oui » à la vie !

 

Une deuxième réaction tout aussi négative est celle de considérer la femme enceinte comme étant fragile, et une demi-personne ! … Là encore nous devons réagir. Je ne pense pas qu’une femme enceinte soit une demi-portion, bien au contraire ! N’est-elle pas plutôt :

1 + 1  2 ? Ses possibilités en étant enceinte ne sont pas les mêmes qu’auparavant, mais parlons de possibilités et d’ouvertures différentes.

 

Une grossesse n’est pas non plus quelque chose « d’extra »· Je ne pense pas qu’il soit bon d’en parler à chaque instant comme certaines personnes aimeraient que je fasse. Il est important d’intégrer une grossesse dans la vie, comme étant quelque chose de beau, mais de terriblement naturel ! …

 

Etre enceinte ouvre notre corps à d’autres horizons ..• Comment ne pas s’émerveiller, réagir joyeusement aux tressaillements fous du petit ? Comment ne pas se sentir femme d’une façon différente ?

 

Enceinte, j’apprends à regarder, à guetter. écouter, à intégrer et à prier en silence au rythme de cette vie qui m’appelle, me parle et demande à naître ...

 

Je vous invite à écouter le disque « Parole de Femme » de

Mannick … elle nous parle à merveille de la femme enceinte.

 

Béatrice Gothscheck étudiante en théologie (3e année)

Université de Montréal