VERS LES EAUX DU REPOS

Vers les eaux du repos

Je te conduis

Pour y refaire ton âme

d’après le PS 22

J’ai pour toi un lac, quelque part dans ma Vie

II est le sanctuaire où tu es accueillie

Des saisons entières, pour refaire le pli

De ton âme en prière.

Les hivers patriarcaux

Ont laissé sur ma peau

Des sillons de labeurs.

Je trouve le repos

En écoutant les mots

Qui tombent de ton Coeur

En dessinant des ronds dans l’eau :

« Viens, ma toute belle,

Mon égale, ma spirituelle… »

Source intarissable de Vie,

Héritage de femmes qu’on oublie,

II fut long le voyage à travers les âges

De Myriam à ici.

Eau vive jaillie du rocher

Jusqu’à nos rives assoiffées,

Par la main d’une femme

Tu libères l’Esprit.

Nos corps transfigurés

Ont accès au sacré :

Corps de femmes,

Nous sommes Corps du Christ.

Libres, debout,

Dans la lumière de l’été,

Nous célébrons, joyeuses et fières,

Nos luttes printanières

Sur l’autel du couchant :

O Toute Belle,

Divine et spirituelle,

En Toi notre repos

Ici et maintenant.

 

Monique Massé, Houlda