ACCUEIL AUX FEMMES VIOLENTEES

ACCUEIL AUX FEMMES VIOLENTEES

 

Par Jeanine Deroy

 

En parcourant 1’hebdo Le Rimouskois du 21 avril 1982, l’article : « protocole d’accueil pour les femmes victimes d’agressions physiques et sexuelles » m’apprend que depuis le début de mars, le Département de santé communautaire de l’hôpital St-Joseph de Rimouski fait l’expérimentation de ce protocole. C’est le résultat d’une table de concertation regroupant des représentants de la clinique d’urgence, du service de planning, du Centre des services sociaux, de la Ma1son des femmes et du Département de santé communautaire. C’est un projet qui s’adresse aux intervenants et intervenantes dans le domaine social avec la participation de bénévoles.

 

J’ai alors pensé à il y a deux ans à lorsque Bernadette et moi avons piloté un projet de sensibilisation sur la violence faite aux femmes de notre milieu, projet qui nous avait semblé presque mort dans l’oeuf : soixante-cinq femmes seulement rejointes par nos rencontres. Les mass-médias utilisés nous donnaient cependant plus d’espérance. Après deux ans, une nouvelle comme celle-là nous donne lieu de croire que nos efforts de solidarité ont toujours un lendemain. J’ai appelé la Maison des femmes pour partager cette joie et les en féliciter, me disant, comme femme, solidaire de leur projet.