Le journal d’une mère

C’est un garçon

À la naissance
J’en suis à mon premier accouchement. Je ne connais pas le sexe de mon enfant car je veux que ce soit une surprise.
l’en suis à mes derniers milles …
La dernière poussée et voilà ce petit être sur moi qui me regarde et semble me reconnaître : c’est un garçon !
Je suis tellement contente que j’en pleure, et mon premier sentiment est que mon garçon sera un homme rempli de tendresse et de respect, non violent et avec un grand souci pour les autres. Pablo aura du respect pour les femmes.

trois ans plus tard
Mon garçon termine tranquillement sa phase du ‘. non .. et est de plus en plus en contrôle de ses émotions.
 » respecte les autres. C’est un petit homme rempli d’amour, de tendresse et de gaieté !

C’est une fille

À la naissance
J’en suis à mon deuxième accouchement. Je suis moins nerveuse et plus éveillée que la première fois. Je sais ce qui s’en vient, mais je ne sais toujours pas si j’aurai un garçon ou une fille : la surprise ! !
La dernière poussée est entamée et voilà que mon bébé est sur moi et me regarde.  » semble aussi heureux que moi de me voir : c’est une fille !
Je pleure de joie, mais aussi d’inquiétude car c’est une fille et elle risque de se faire tabasser, agacer, harceler, abuser parce qu’elle est femme …
Mais lorsque je la regarde dans les yeux, je vois une lueur et je me dis non ! Dalia sera une femme qui saura affronter la vie avec détermination et force. rien ne l’empêchera d’être une femme heureuse
un an et demi plus tard

Ma fille commence sa phase du non et commence à vivre ses émotions.
Elle sait dire » non  » aux choses qu’elle n’aime pas, elle se fait respecter. C’est une petite femme qui respecte les autres, remplie d’amour et de gaieté !

Tous deux apprennent tranquillement leurs différences » physiques « . Ils s’aiment à la folie autant qu’ils peuvent se fuir par instant Mais tous deux ont un incroyable souci de l’autre. Cet homme et cette femme doivent apprendre à vivre ensemble dans le respect pour être en mesure de le faire tout au long de leur vie, avec autrui.

Ana Rosa Mariscal,