L’ENTRAIDE MISSIONNAIRE

L’ENTRAIDE MISSIONNAIRE

 

Marie-Andrée Roy  (Vasthi)

 

Connaissez-vous l’Entraide Missionnaire ? Cet organisme fondé au cours des années 50 est très certainement un des lieux bien vivants de l’Eglise québécoise, où se poursuit avec assiduité et enthousiasme le développement de la justice sociale dans une perspective de solidarité internationale. L’Entraide est une sorte de coopérative intercommunautaire qui regroupe une centaine de communautés religieuses. Elle veut être un carrefour pour toutes les personnes qui exercent une mission ici et ailleurs, un lieu de partage des idées et des expériences missionnaires en constante évolution. L’Entraide est un organisme engagé qui appuie concrètement les groupes impliqués dans une évangélisation libératrice aux quatre coins de la planète. L’Entraide travaille à partir de cinq axes principaux : la formation, l’information, la concertation, les services et les projets missionnaires.

 

Au chapitre de la formation, l’Entraide propose des séminaires, des sessions touchant la missiologie, la spiritualité, le développement, l’analyse et la justice sociale. Elle tient également, chaque année, au début de l’année scolaire, un formidable congrès qui regroupe facilement plus de 500 personnes. C’est le rendez-vous des forces progressistes en mission ici ou ailleurs. A ne pas rater !

 

En ce qui a trait à l’information, l’Entraide publie un bulletin de liaison trimestriel qui nous informe sur les plus récents développements des activités missionnaires. Elle organise également des colloques avec divers témoins ou experts pour mieux nous faire connaître certains aspects plus voilés de la réalité internationale. L’Entraide travaille en concertation avec différents organismes qui promeuvent la solidarité internationale. De plus, elle dispose de quatre services techniques afin d’assurer une action efficace : consultation en développement, librairie, documentation, imprimerie. Enfin, l’Entraide travaille à faire progresser différents projets missionnaires qui permettent l’implication de chrétiennes et de chrétiens, au nom de leur foi, dans le travail missionnaire.

 

Pourquoi vous parler de l’Entraide Missionnaire ? Parce que tout ce qui fait avancer la cause des femmes est sympathique aux yeux du Collectif. Parce que l’on trouve au sein de cet organisme une superbe équipe impliquant, si je ne me trompe pas, une majorité de femmes. Parce que cet organisme manifeste concrètement des sensibilités féministes tant au niveau de sa pédagogie que dans le choix de ses invités, de ses conférenciers. C’est un milieu d’Eglise où les femmes ont pleinement la parole. Les femmes que l’on rencontre à l’Entraide ont travaillé à l’étranger souventes fois dans des conditions difficiles qui leur ont demandé autonomie, audace, initiative et créativité. Pour cette raison elles hésitent peut-être moins que d’autres à innover en matière de relations hommes-femmes et dans leurs rapports à la réalité religieuse.

 

Ah oui, la directrice de l’Entraide, c’est Suzanne Loiselle, une femme super-chouette !