SAVIEZ-VOUS QUE…

-…….   Amina Wadad, musulmane et auteure du livre « Le Coran et les femmes », a été la première femme de l’histoire de l’islam à diriger la prière collective mixte du vendredi, à la mosquée de New-York, le 18 mars 2005.

Les mulahs de la mosquée ont approuvé cela et ont dit du même souffle que ce sera « l’occasion pour les femmes musulmanes de reprendre leur droit d’être des cheffes spirituelles ».

 

 -…….   Le 10 mars 2005, Elisabeth Kubler-Ross est morte à 78 ans dans un centre de soins palliatifs.  Elle a été l’inspiratrice, il y a 35 ans, du mouvement en faveur de l’accompagnement des mourants pour qu’ils puissent mourir dans la dignité.

 

 -…….   Le viol est devenu une arme de guerre dans les conflits armés. Il sert à intimider, à conquérir et à contrôler les femmes et leur entourage. C’est une forme de torture qui est utilisée pour terroriser. Les femmes représentant l’honneur du groupe, toute attaque contre elles est perçue comme une attaque contre tout le groupe. De plus, pour renforcer le sentiment de honte, elles sont violées devant leurs proches. Lorsqu’elles sont prises comme cibles et qu’elles sont enceintes, leur corps est mutilé et leur fœtus est tué. Elles parlent rarement de ce qu’elles ont vécu parce qu’elles sont alors punies pour avoir déshonoré leur famille. Souvent elles sont contaminées par le sida, rejetées par la société et non soignées. C’est le plus grand scandale de notre époque en matière de droits humains.

 

  -…….   Sophie Chiasson, jeune présentatrice de météo à Québec, a été pendant plusieurs années l’objet de propos diffamants et d’attaques personnelles qui comportaient des propos sexistes, ignobles et inacceptables de la part de l’animateur de radio Jeff Fillion de CHOI.  Elle a eu le courage d’intenter une poursuite. Elle a gagné sa cause. Le jugement qui a eu lieu marquera un tournant dans la jurisprudence en matière de diffamation.

 

 -…….   Au Guatemala, Rigoberta Menchu,  a gagné son procès pour discrimination raciale. Le 9 octobre 2003, elle est agressée. Ses agresseurs, des militants et des hommes politiques, ont été condamnés à 2 ans de prison. C’est une page d’histoire qui a été écrite. À  la suite de cette victoire, elle demande la création d’une chambre d’instruction spécifique consacrée aux délits de discrimination raciste.

                                                                                        

-…….    Une étude réalisée au Québec et portant sur les études universitaires des femmes  et leur emploi comme professeures d’université conclut qu’il y a eu, entre 1986-2002, 35 % d’augmentation du nombre d’inscriptions féminines. Non seulement la croissance est rapide, mais les femmes ne se cantonnent plus dans les secteurs traditionnels. Elles sont majoritaires en médecine dentaire, en administration et en architecture. Du côté de l’enseignement, le nombre de femmes professeures d’université  a augmenté de 51 %. Elles renforcent aussi leur présence dans l’enseignement du génie, des mathématiques et des sciences appliquées. Il reste tout de même un écart de 15 % entre les salaires des hommes et celui les femmes.

 

-…….   En août 2004, des ouvrières du sexe au Guatemala se sont organisées pour crier leur détresse. Après avoir formé un  groupe, elles ont décidé par vote de viser le point faible des guatémaltèques, i.e. le football. Elles ont troqué leurs talons hauts pour la chaussure de foot. L’équipe des Etoiles était née. Elles ont gagné plusieurs parties. Leur but ; se faire connaître afin  qu’on  les remarque et qu’on leur vienne en aide. Entre chaque match elles retournent au boulot, comme elles disent.

 

-…….   Depuis la mort de Jean-Paul II, les féministes polonaises appréhendent le virage à droite de leur Église. Ce virage inquiète aussi  l’intelligentsia catholique qui y est très active. L’Église polonaise abrite un courant minoritaire populiste d’extrême droite  qui, avec la mort de Jean-Paul II, peut facilement déraper. L’hebdomadaire de Cracovie Tygodnik Powszechny se demande ou va aller l’Église maintenant que ce frein a disparu.

 

-……. L’organisme montréalais MAESTRA lance un nouveau festival qui fait place aux femmes compositrices et interprètes. Il a pour mission de « de promouvoir la création et l’innovation musicales des femmes, et de créer une vitrine internationale et interculturelle ».