Thérèse Bard

 

Le 25 février 1994, Thérèse Bard, R.S.R., est devenue la première femme à soutenir une thèse de doctorat en éducation à l’Université du Québec à Rimouski. Sa recherche s’intitule « Une étude des parcours éducatifs de religieuses enseignantes ». Les biographies éducatives de douze femmes âgées de 63 à 90 ans ont constitué le matériel de base de cette recherche axée sur des objectifs de description d’itinéraires. L’auteure a exploré l’itinéraire de formation de chacune, analysé l’influence des significations, l’histoire éducative dans un système relationnel, la recherche de cohérence entre expériences éducatives et besoin de formation pour ensuite dégager des éléments de réflexion sur l’éducation des personnes âgées et proposer des pistes nouvelles.

 

Au plan épistémologique, cette étude a permis une avancée par rapport aux théories d’Érikson et de Jones : il existe de nombreux styles de vieillissement. Bonne nouvelle pour nous … pour vous …

 

Léona Deschamps, Houlda