No. 68 – UN REGARD SUR NOTRE EKKLÈSIA

LIMINAIRE

Le 22 septembre 1995, les membres de L’autre Parole convergeaient vers Québec
pour vivre ensemble, selon leur tradition, une nouvelle page de leur histoire. À l’aube
de sa 20e année d’existence, la Collective a voulu se regarder de prés afin de repérer
les traits qui se sont accentués et les tons qui se sont ajoutés à son portrait initial.

Fidèle à son fonctionnement participatif où prévaut une circulation de la Parole sur
mode de consensus, la Collective a réussi, une fois de plus, une production commune
traçant à grands traits les marques distinctives de sa personnalité. La mise à jour de cet
autoportrait a exigé plusieurs opérations:

point de départ: le texte du feuillet publicitaire L’autre Parole en circulation
depuis quelques années;
suit: un échange général sur les points à conserver de ce portrait, les
changements à lui apporter et les ajouts souhaités;
puis: regroupement des participantes en trois ateliers pour l’élaboration
commune d’une des trois parties du texte à mettre à jour;
de retour en plénière: nouvel échange, nouvelles retouches;
puis: remise du tout à une volontaire du groupe pour la rédaction unifiée de
l’ensemble;
enfin: rédaction ultérieurement reprise par le comité de coordination qui en a
pesé chaque élément pour en préciser le sens et donner à l’ensemble de la
production l’allure du texte que vous pourrez lire dans ce numéro sous le titre
L’autre Parole. C’est ce texte qui servira désormais de feuillet publicitaire pour
notre Collective.

Une autre production du colloque a été la traduction des réflexions et des aspirations
des participantes dans une célébration de l’espérance toute en finesse et en
signification. En résumé, un colloque qui a tenu une fois de plus ses promesses.

Le pèsent numéro vous offre aussi l’occasion de partager l’espérance de notre soeur
Ivone Gebara, de passage chez nous avant son exil forcé; de lire l’écho qu’a provoqué
chez la théologienne Denise Couture la lettre que Jean-Paul II adressait aux femmes du
monde entier, en mai dernier; de communier au vécu de Marie-Andrée Roy à la
conférence de Beijing 1995 et de vous ouvrir à la poésie d’un Noël à Sarajevo. Avant de
quitter la revue, vous ne manquerez pas de parcourir notre rubrique habituelle: Saviez vous
que… et surtout de prendre note de l’annonce de la célébration du 20e
anniversaire de notre Collective dont les détails apparaissent aux pages centrales de ce
numéro.

Bonne lecture!

YVETTE LAPRISE