No. 70 – EN MÉMOIRE D’ELLE

LIMINAIRE

Nous sommes fières de vous présenter un recueil de courtes biographies de femmes
inspirées et inspirantes. La matière rassemblée est disparate et échevelée, à la fois
riche et pauvre, en tout cas faite des contributions généreuses de plusieurs
collaboratrices que nous voulons d’abord remercier ici chaleureusement. I s’agit de
douze récits de vie de femmes « saintes ou moins saintes » qui donnent un aperçu de
leur apport, à travers différentes époques, au développement de la vie spirituelle et
religieuse de la tradition chrétienne. Par cette publication, nous visons à faire revivre un
passé où les femmes ont été trop souvent occultées afin de favoriser la reconstruction de
notre mémoire collective. Nous voulons également concourir au travail d’élaboration
d’une spiritualité « femme », spiritualité qui a été et qui est encore largement dominée par
la présence des hommes. Comme vous allez le constater, ces femmes que nous vous
présentons ont toutes connu — elles ont d’ailleurs pu en souffrir — le moule
formateur/déformateur d’une spiritualité masculine et cléricale. Ce moule dominant a
probablement recouvert une large part des dimensions originales de leur spiritualité. Mais
les fragments qui nous restent laissent quand même transparaître, par certains aspects,
une démarche spirituelle créative et fortement ancrée dans une expérience de vie.

Ces figures féminines que nous vous présentons proviennent d’Afrique, d’Europe —
Espagne, France, Angleterre, Italie, Allemagne, Suède — et d’Amérique — États-Unis et
Québec — ; elles appartiennent à différentes époques depuis le IV siècle jusqu’à nos
jours. Il y a des laïques et des religieuses, des savantes et des quasi illettrées. La plupart
d’entre elles ont parcouru les routes ou traversé des mers pour donner suite à des projets
ambitieux à la fois d’ordre politique, éducatif et humanitaire. Certaines ont eu des
contributions significatives au plan culturel, par exemple en musique et en littérature.
Voyageuses audacieuses, elles n’ont pas craint d’aller à la rencontre des personnes
appartenant à différentes cultures; femmes éprises de justice, elles se sont souvent
engagées en faveur des plus pauvres et des marginaux. D’autres enfin, n’ont pas hésité
à faire des représentations, voire des remontrances aux autorités religieuses et politiques
de leur temps.

Chacun des textes du recueil se présente en trois volets comportant à la fois des
éléments de biographie, de courts extraits des écrits des personnes en question et une
prière ou une méditation inspirée des mêmes écrits. La lecture que vous en ferez pourra
s’échelonner, à votre guise, sur douze jours ou, par ailleurs faire l’objet de méditations
durant l’année longue, chacune des biographies dressées correspondant à un mois du
calendrier.

Bonne lecture et paisible méditation!
AGATHE LAFORTUNE et MARIE-ANDRÉE ROY